Retrouvez nous encore plus simplement ! www.sardinesenfolie.fr
D'autres infos en bref sur la page Facebook des Sardines
Suivez aussi les Sardines sur Tweeter : @SardinesenFoli1

vendredi 18 avril 2014

Temps Fête 2014. Réunion des bénévoles le 25 avril


Les bénévoles des associations du Pays de Douarnenez ou d'ailleurs, bénévoles individuels, le Président et les membres de l'équipe permanente convient les bénévoles à la première réunion d'information sur le festival Temps fête (24>27 juillet) et le nouvel accueil qui leur est dédié !

mardi 15 avril 2014

Douarnenez Communauté - Élections. Rat des champs contre rat des villes ou presque…

C'est dans un contexte quelque peu "troublé" que s'est déroulée l'installation du conseil de Douarnenez Communauté. Préparation mal gérée par le maire de Douarnenez ? Fronde des élus issus des communes alentours ? Quoiqu'il en soit, c'est en définitive Jacques Lannou, élu de Poullan-sur-Mer qui prend les commandes de la communauté de communes du pays penn-sardin.

lundi 14 avril 2014

Après coup. La gauche minoritaire à Douarnenez

Le contre-coup des élections municipales à Douarnenez oblige Tangi Youinou (qui était la tête de liste PS-EELV-UDB) à tirer un bilan teinté de gris (sombre) sur ce scrutin : à Douarnenez, la gauche n'est plus. Sans union, point de salut !

jeudi 3 avril 2014

Après coup. Élue d'opposition, un long "chemin de croix"

A lire la tribune d'Élisabeth Hascoet, publiée sur le blog d'Europe Écologie - Les Verts deux jours après le vote, on sent qu'être élue d'opposition a été pour elle un long parcours semé d’embûches, d'abnégations. Elle n'a pourtant pas rechigné à la tâche et s'est investie comme elle le pouvait dans les interstices laissés à l'opposition pour faire entendre une autre voix, un autre point de vue. 

mercredi 2 avril 2014

Après coup - Philippe Paul reste aux commandes de la ville à l'issue des élections et "dissout" l'opposition

Le maire de Douarnenez peut être satisfait. Il reprend les rênes de la ville pour six ans. Face à cette victoire, tous ses opposants se disaient déçus. Les clés de sa victoire ? Peut-être une bonhomie (marketing politique ?) sous-estimée.
Màj. 04.04.2014