Retrouvez nous encore plus simplement ! www.sardinesenfolie.fr
D'autres infos en bref sur la page Facebook des Sardines
Suivez aussi les Sardines sur Tweeter : @SardinesenFoli1

dimanche 7 décembre 2014

La grosse manif. Grosse mobilisation, grosse satisfaction !


Le personnel de l'hôpital de Douarnenez a de quoi se réjouir. Non pas des échos et fragments de nouvelles qui viennent de l'ARS et du ministère de la santé. Non, la satisfaction, c'est celle large du soutien que leur accorde la population du bassin de vie couvert par l'hôpital. Qu'importe qu'ils aient été 5000 ou 2500*. Les manifestants ont été nombreux. Nombreux comme on ne l'avait pas vu depuis longtemps en cité penn sardin, depuis la disparition de la maternité.
Màj. 08.12.2014 - 07h00

vendredi 5 décembre 2014

Hôpital. La large mobilisation de tous, pour tous

Dès la première réunion publique à Douarnenez, la population avait répondu présent à l'inquiétude soulevée par les médecins de l'hôpital Michel-Mazéas à Douarnenez. L'hypothèse d'une bascule en établissement tournée vers le court et le moyen séjour laisse aux médecins entrevoir la possibilité de la disparition de certaines spécialités. 

Màj. 08.12.2014 - 18h23

lundi 1 décembre 2014

Hôpital. La grosse mobilisation attendue samedi


> Manifestation samedi 6. Réunion d'information des médecins, jeudi 4 décembre à 20h, au cinéma le Goyen à Audierne.

mercredi 26 novembre 2014

Hôpital Michel Mazéas. Inquiétudes et forte participation à la réunion publique

C'est peut-être la première fois que la salle des fêtes de Douarnenez a accueilli un public aussi nombreux. De 700 à 800 personnes ont suivi ce premier rendez-vous. Le sujet a largement rassemblé. Les explications du corps médical sur le manque d'un anesthésiste et ses potentielles conséquences ont largement trouvé échos auprès du public.


dimanche 28 septembre 2014

Cette élection parlementaire dont tout le monde "se fout"... ou presque

C'est à se demander si être élu sénateur n'est devenu qu'un titre "honoris causa", comme une rosette sur le revers du veston. Ça ne sert à rien, mais ça le fait bien ? Peut-être, mais le Sénat est tout de même la deuxième chambre parlementaire de France. Comme à l'Assemblée Nationale, ici se discutent et sont amendés les textes de loi. Un jeu de ping-pong s'installe parfois : les textes doivent être votés selon les mêmes termes par les deux chambres.
Màj. 28.09.2014 - 18h11